NOS MISSIONS

 

Toute société organisée prévoit, pour assurer sa pérennité, la protection et l’éducation des plus jeunes de ses membres, ce qui suppose un système législatif et un mode éducatif élaborés en fonction de l’ensemble des valeurs de cette société à un moment de son histoire.
En qualité de personne morale citoyenne, l’association adhère aux valeurs démocratiques et républicaines de la société qui déterminent le cadre législatif et juridique de sa mission : la Protection de l’Enfance.
Elle se dote d’un projet associatif, ouvert et dynamique, ayant pour but de constituer un cadre de référence à la réflexion, à l’initiative et à l’action de l’ensemble de ses membres.
L’association y précise ses valeurs, oriente l’action des différentes structures qui la composent et réaffirme son identité. Son élaboration est une opportunité pour examiner, soumettre à critique, voire refonder les relations entre ses acteurs.
L’association situe son projet dans un contexte construit par l’évolution notamment :
  • des types de populations concernées et de la complexité de leur situation,
  • de la commande sociale,
  • des données politiques, législatives et économiques,
  • des mentalités,
  • de la recherche sociale et éducative dans les pratiques professionnelles.
Elle se réfère :
  • à ses statuts,
  • à sa propre histoire dans le champ de la Protection de l’Enfance et de l’Adolescence en danger et des relations d’aide à la personne,
  • aux grandes orientations déterminées par le conseil d’administration en concertation avec la direction générale, les directeurs et l’ensemble du personnel.

Et elle s’appuie :

  • sur les compétences créatrices, innovantes, voire expérimentales de ses différents personnels.(988 salariés dont 462 éducatifs et 203 assistantes familiales) ; sur les financements de 7 Conseils Généraux et Directions Départementales de la Protection Judiciaire de la Jeunesse d’Ile de France : Paris (75), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts de Seine (92), Seine Saint Denis (93), Val de Marne (94) et Val d’Oise (95). Répartition 2008 des financements : - 99,21 % Conseils Généraux - 0,64 % Directions Départementales de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. L’association ambitionne de donner de façon explicite des garanties éthiques, stratégiques et organisationnelles au service de la relation d’aide. ambitionne de donner de façon explicite des garanties éthiques, stratégiques et organisationnelles au service de la relation d’aide.
  •  
  • dernière mise à jour : dimanche 26 janvier 2020 à 13:12:28